Transformations du port de commerce

De GeoWiki.


Le 7 Avril 2015. Article à faire progresser. Itinéraire suivi? Reconversion de certaines activités? Analyse de vos photographies? Des sons?


Analyse des bâtiments du port : On constate que la plupart des bâtiments sont anciens. Ces bâtiments sont majoritairement utilisés par le domaine tertiaire. Le domaine tertiaire est l’ensemble des activités professionnelles de service comme par exemple le commerce, l’administration et l’information.


Port de plaisance2.jpg


Fichier:Port de plaisance2.jpg

La partie pêche du port de Brest: les bateaux de pêche viennent se décharger à la criée de Brest au gré des marées. La criée est l’endroit où le poisson est vendu aux enchères. Cette zone est constituée de grand bâtiment typique d’une zone d’industrie (ex: hangars). La pêche n’est qu’une petite partie de l’économie du port de Brest, car tout autour de cette zone des commerces se multiplient et font vivre ce port. Brest ne dépend donc pas que de la pêche. Le grand large est un bâtiment important dans le port, il a été rénové l’an dernier. Aujourd’hui il accueille les bureaux de la Douane et une scène pour les jeudis du port entre autres.


Ce n’est pas un espace qui a été aménagé et rendu accessible pour les piétons. Les parkings occupent une place très importantes ce qui peut rendre le paysage moins esthétique comparé au port de plaisance, qui lui se développe et s’aménage de manière structurée.

De notre point de vue cette partie du port est la moins agréable et attractive à visiter, les aménagements sont inexistants, de plus le seul trottoir existant et empiéter par les terrasses de commerces, ce qui rend plus difficile son accessibilité. Nous avons trouvé cet endroit «brouillon», il n’y a aucune végétation ce qui nous donne un contraste évident avec le port de plaisance.


La route qui relie la zone industrielle et la zone de pêche peut être accessible par de gros camions, on peut la qualifier par la route principale du port.

La zone industrielle: La zone industrielle n’est pas accessible au public, c’est pour cela que nous n’avons pas pu y aller, mais nous avons tout de même observé les grands bâtiments qui s’y trouvaient comme des hangars industriels, des machines comme des grues et des silos. C’est cette partie du port qui fait aujourd’hui toute son économie, avec les transports de marchandises, les apports de matières premières (ex: soja, bois…), les cales de mises à sec ou les bateaux sont réparés.


Port de plaisance.jpg